• ARTICLES

    Publié dans le journal Ventillo Marseille 2011

    p2020141

     

    Petit mais costaud

    Dejavu, galerie de poche en plein centre d’Aix, mise pour son ouverture sur un quatuor de choc. En plus d’être de talentueux artistes, Cluzel, Pierlo, Halcyon et Nahum partagent l’esprit de sincérité et de fratrie autour d’un fil rouge accroché au « corps ».

    Luc Nahum, maître du lieu situé juste en face — chez Alter ego, la voie alternative fut montrée depuis longtemps — a la modestie d’exposer ailleurs que chez lui ses tirages aux matières charnelles. Filles ailées et instants magiques de « rapteur » d’âme. L’alchimie avec le modèle s’avère grandiose sur l’éphèbe encastré dans une benne à ordures. Ayant visité différents supports (vêtements, mobilier…), Halcyon délaisse le dessin et goûte le châssis à travers un début de série prometteur autant que sacrilège de zooms buccaux. Angelo Pierlo, plasticien symboliste au cheminement prolixe et certainement trop précoce pour son temps, porte la parole après sa croix. Impulsant dans la ville un mouvement de jeune peinture aixoise à l’écoute d’autres formes, il remarque qu’ici, « c’est un peu le portfolio de notre vie. » Tous s’investissent en apôtres en proposant de creuser des thématiques plusieurs fois l’an grâce à l’incubateur qu’est déjà ce nouvel espace.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :